ALLELUIA

Un film de Fabrice DU WELZ | Thriller | Belgique/France | 2014 | 90mn | Couleurs | 2.35

Lorsque Gloria accepte de rencontrer Michel, contacté par petite annonce, rien ne laisse présager la passion destructrice et meurtrière qui naîtra de leur amour fou...
Sortie au cinéma le 26 novembre 2014
 
UNE HISTOIRE D’AMOUR PASSIONNELLE ET TERRIFIANTE PAR LE RÉALISATEUR DE CALVAIRE
UN FILM CHOC DONT ON NE RESSORT PAS INDEMNE !
 
Alleluia est l’adaptation libre d’un fait divers qui a secoué les États-Unis de 1947 à 1949. L’histoire de Martha Beck et Raymond Fernandez, surnommés les « Tueurs de la lune de miel », ou comment une jeune infirmière et un escroc, gigolo à la petite semaine, basculent dans la tragédie meurtrière.
 
Le réalisateur belge Fabrice du Welz signe en 2004 son premier long-métrage, Calvaire. Ce thriller horrifique avec Laurent Lucas, Jackie Berroyer et Philippe Nahon fait un passage remarqué à la Semaine de la Critique à Cannes. Dix ans plus tard, le cinéaste est de retour sur la Croisette – cette fois-ci à la Quinzaine des Réalisateurs – avec Alleluia, un drame passionnel charnel et enragé, qui confirme son statut de surdoué du cinéma de genre. Le couple de tueurs est interprété à l’écran par l’acteur français Laurent Lucas (Harry, un ami qui vous veut du bien de Dominik Moll en 2000) – déjà héros de Calvaire – et l’actrice espagnole Lola Dueñas, égérie de Pedro Almodóvar (Volver en 2006 et Les Amants passagers en 2013). Ces deux amants morbides incarnent avec fougue et sensualité l’amour fou dans toute sa beauté et sa déraison. Le parti pris esthétique de Fabrice du Welz – une bande son très travaillée, un tournage en 16 mm donnant cette photographie granuleuse, un éclairage minimal – confère à son film un style à la limite du fantastique visuel. Deuxième volet d’une trilogie ardennaise entamée avec Calvaire, Alleluia est une histoire d’amour qui prend – littéralement – aux tripes et un choc esthétique et formel. Une expérience extrême de cinéma que l’on n’est pas prêt d’oublier !
Réalisation : Fabrice DU WELZ
Scénario : Fabrice DU WELZ et Vincent TAVIER
Adaptation et dialogue : Romain PROTAT
Avec : Lola DUEÑAS, Laurent LUCAS, Helena NOGUERRA, Edith LE MERDY, Anne-Marie LOOP, Pili GROYNE, Stéphane BISSOT, David MURGIA, Sorenza MOLLICA
Musique :Vincent CAHAY
Assistant de réalisation : Freddy VERHOVEN
Montage : Anne-Laure GUÉGAN
Directeur de la photographie : Manu DACOSSE
Son : Ludo VAN PACHTERBEKE, Fred MEERT, Emmanuel DE BOISSIEU, Valène LEROY et Bertrand BOUDAUD
Décors : Emmanuel DE MEULEMEESTER
Costumes : Christophe PIDRE et Florence SCHOLTES
Maquillage : Urteza DA FONSECA
Directeur de production : Thierry BAUDRAIS
Producteurs : Vincent TAVIER, Clément MISEREZ, Matthieu WARTER, Bart VAN LANGENDONCK
Co-producteurs : Jacques-Henri et Olivier BRONCKART, Fabrice DU WELZ

Production : PANIQUE, RADAR FILMS, SAVAGE FILM

Co-production : ONE EYED, VERSUS PRODUCTION

 

PRODUIT AVEC L’AIDE DU CENTRE DU CINÉMA ET DE L’AUDIOVISUEL DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES ET DE VOO – DE LA WALONNIE – DU FONDS AUDIOVISUEL DE FLANDRE (VAF) – DU TAX SHELTER DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL BELGE ET DES INVESTISSEURS TAX SHELTER EN ASSOCIATION AVEC INVER INVEST – DE BETV – DE CANAL+ – DE CINÉ+ – DE COFINOVA 8 – DU PROGRAMME MEDIA DEVELOPMENT–SLATE FUNDING DE LA COMMISSION EUROPÉENNE – VENTES INTERNATIONALES SND – COMMUNICATION CUISTAX


VISA : 136 918

        
        
        


        
                    
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Fabrice DU WELZ

 

Diplômé du Conservatoire d’Art Dramatique de Liège et de l’INSAS à Bruxelles, Fabrice du Welz fait son entrée à la télévision comme scénariste de séquences humoristiques pour La Grande Famille et Nulle Part Ailleurs de Canal+. Son premier court-métrage, Quand on est amoureux, c’est merveilleux (1999 - Grand Prix du Court-métrage au Festival Fantastique de Gérardmer), laisse déjà entrevoir l’identité forte du réalisateur.

 

En 2004, Fabrice du Welz s’impose comme figure du cinéma de genre avec Calvaire interprété par Laurent Lucas, Jackie Berroyer et Philippe Nahon. Présenté à la Semaine de la Critique à Cannes, ce film d’horreur remporte en 2005 le Prix du Jury et celui de la Critique Internationale à Gérardmer.

 

Il explore ensuite le fantastique avec Vinyan (2008), un périple dans la jungle thaïlandaise avec Emmanuelle Béart et Rufus Sewell. Il réalise en 2013 Colt 45, un film noir avec Gérard Lanvin, Joey Starr et Ymanol Perset sur l’univers obscur des experts en tir de combat dans la police nationale.


En 2014, il retrouve le comédien Laurent Lucas pour Alleluia, le deuxième volet d’une trilogie ardennaise dont Calvaire est le premier opus.

 

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film