230.jpg230.jpg

BUGSY MALONE

Un film de Alan PARKER | Musical | Royaume-Uni | 1976 | 93mn

Dans l’Amérique de la prohibition, Fat Sam, chef de gang et tenancier d’un club clandestin, engage Bugsy Malone, petite frappe et dragueur à ses heures perdues. Ensemble, ils déclarent la guerre à Dan le Dandy et sa bande, détenteurs d’une arme secrète invincible : une mitraillette à crème pâtissière. Tous les coups sont permis pour tenter de voler l’arme à la bande rivale, mais le chemin de Bugsy est semé d’embuches, de femmes fatales et de guet-apens…

Sortie en salles le 15 avril 2009


Immense succès dès sa sortie en 1976, Bugsy Malone est resté un film culte indémodable, la fusion parfaite entre la comédie musicale hollywoodienne et le film de gangsters – à ceci près que les armes y tirent des tartes à la crème et que la moyenne d’âge des acteurs y est de 12 ans !


Le premier long-métrage d’Alan Parker (Midnight Express, Fame) est construit comme un grand hommage au cinéma classique américain. Reprenant brillamment les codes de plusieurs genres, il les fait rejouer par une troupe d’enfants – tous excellents dans leurs mimiques et leur sens de dérision. Ainsi, les balles des fusils sont remplacées par de la crème et le tabac par des cigarettes en chocolat !


Bugsy Malone est également le film qui fit éclater le talent de Jodie Foster, impressionnante de maturité alors qu’elle n’a que treize ans. La bande originale et les chansons composées par Paul Williams (Phantom of the Paradise) font de ce film davantage qu’un agréable divertissement, un chef-d’œuvre de la comédie musicale qui fut d’ailleurs repris quelques années plus tard à Broadway avec autant de succès. Un classique indémodable pour petits et grands, à voir et à revoir.


« Pour être franc, ce film était une idée de doux-dingue qui ne pouvait être tentée qu’en début de carrière. À l’époque, nous ne pensions pas une seule seconde qu’un concept aussi absurde ne puisse marcher. S’il y eut du courage et de l’audace de notre part, nous étions bien trop candides pour nous en apercevoir. Il s’agissait surtout d’un projet qui tenait à cœur tout un nombre de personnes travaillant alors sur leur premier film ; et c’est probablement la raison pour laquelle, d’une drôle de façon, ce film de nigaud fonctionne à merveille. » Alan Parker


Festival de Cannes 1976 – En Compétition

Réalisation : Alan PARKER

Scénario : Alan PARKER

Avec : Scott BAIO, Jodie FOSTER, John CASSISI, Florrie DUGGER

Musique et chansons : Paul WILLIAMS

Directeurs de la photographie : Michael SERESIN & Peter BIZIOU

Montage : Gerry HAMBLING

Décors : Harry CORDWELL, Garth THOMAS

Costumes : Monica HOWE

Producteur : Alan MARSHALL

        
        
        


        
                

        
        

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

230.jpg230.jpg

230 2.jpg230 2.jpg

230 1.jpg230 1.jpg