486.jpg486.jpg

COME BACK, AFRICA

Un film de Lionel ROGOSIN | Drame | États-Unis | 1959 | 82mn | 1.33

Paysan zoulou fuyant la famine, Zacharia arrive à Johannesburg en quête d’un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Employé à la mine d’or, il espère ainsi obtenir un permis de résidence en ville mais constate très vite qu’on l’a mal informé. Aspirant à un travail moins aliénant, Zacharia occupe plusieurs tâches clandestines successives…

Sortie en Coffret Collector 3 DVD et en salles le 21 avril 2010


Considéré comme l’oeuvre phare de Lionel Rogosin, Come Back, Africa est un témoignage unique sur la réalité sud-africaine pendant l’apartheid. Filmées en cachette pour éviter la censure, ces scènes sont volées à la rue, aux bars clandestins de la communauté noire et mettent en scène gens du peuple, ouvriers, intellectuels radicaux et artistes noirs – comme la chanteuse Miriam Makeba. Lionel Rogosin livre le seul récit filmé de l'époque qui porte la voix des opprimés.


« D'après moi, ce type est le plus grand documentariste de tous les temps » JOHN CASSAVETES

Réalisation : Lionel ROGOSIN

Scénario : Lionel ROGOSIN, Bloke MODISANE & Lewis NKOSI

Avec : Miriam MAKEBA, Vinah MAKEBA, Zachria MAKEBA & Molly PARKIN

Musique : Lucy BROWN

Montage : Carl LERNER

Directeur de la photographie : Ernest ARTARIA & Emil KNEBEL

Production : Rogosin Films

Producteur : Lionel ROGOSIN

        
        
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Lionel ROGOSIN

Pionnier du cinéma indépendant américain dans les années 1950, influencé par Robert Flaherty et le néoréalisme italien, Lionel Rogosin revendique une liberté de filmer née du refus du carcan hollywoodien. Il fonde avec Jonas Mekas le New American Cinema, une référence majeure pour les cinéastes de la Nouvelle Vague et un lieu d’émancipation qui ouvre la voie à la génération suivante, celle de John Cassavetes ou de Barbara Loden. Qu’il filme les sans-abri d’un quartier délabré de New York (On the Bowery) ou qu’il raconte l’histoire d’une famille noire pendant l’apartheid (Come Back, Africa), Lionel Rogosin saisit la réalité au plus près et propose une vision du monde rageuse, novatrice et humaniste.

 

COFFRET LIONEL ROGOSIN
Produit épuisé

COFFRET LIONEL ROGOSIN

3 DVD 9 – NOUVEAUX MASTERS RESTAURÉS HD
Versions Originales
Sous-Titres Français
Format 1.33 respecté
4/3 – Noir & Blanc
Durée des Films : 62 mn / 82 mn / 67 mn

DVD 1 : ON THE BOWERY

SUPPLÉMENTS

. Pourquoi Rogosin ? (5 mn)
Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne, explique pourquoi les films de Lionel Rogosin s’inscrivent dans un processus de diffusion et de restauration important depuis quelques années.
. La Parfaite Équipe (2009 – Couleurs et N&B – 47 mn – VOSTF)
un film de Michael A. Rogosin
Retraçant la genèse du film, La Parfaite Équipe explique ce qui a mené Lionel Rogosin à filmer les hommes du Bowery, et raconte comment ce qui ne devait être qu’un exercice documentaire est devenu l’un des films américains les plus importants des années 50.
. Une promenade dans le Bowery (2009 – Couleurs et N&B – 11 mn – VOSTF)
un film de Michael A. Rogosin
De la Beat Generation aux récents projets immobiliers démesurés, le visage du Bowery a connu une transformation singulière. Cette promenade dans le Bowery d’aujourd’hui tente de cerner l’identité propre du quartier et fait écho au portrait filmé par Lionel Rogosin.


DVD 2 : COME BACK, AFRICA

SUPPLÉMENT

. Un Américain à Sophiatown (2007 – Couleurs et N&B – 51 mn – VOSTF)
un film de Lloyd Ross, produit par Michael A. Rogosin
Construit comme un voyage illustré par de nombreuses archives et des entretiens d’aujourd’hui avec l’équipe du film, Un Américain à Sophiatown revient sur le contexte historique de Come Back, Africa, les racines politiques de Lionel Rogosin et le retentissement du film dans tous les milieux.


DVD 2 : GOOD TIMES, WONDERFUL TIMES

SUPPLÉMENT


. L’Humanité en péril (2008 – Couleurs et N&B – 24 mn – VOSTF)
un film de Lloyd Ross & Michael A. Rogosin
L’Humanité en péril retrace l’histoire et la dimension politique de Good Times, Wonderful Times, tout en expliquant comment Lionel Rogosin passa plus de deux ans à exhumer des documents rares à travers le monde et parvint à construire cette réaction en chaîne d’images.

INCLUS UN PORTFOLIO (36 PAGES) EXCLUSIF :
LA LIBERTÉ DE FILMER (VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DE LIONEL ROGOSIN)

+ PARTIES DVD-ROM
Au gré de nombreux articles d’époque et de documents de travail (en français et en anglais), un parcours critique et artistique qui retrace la réception de chacun des trois films lors de leur sortie.

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

486 2.jpg486 2.jpg

486 1.jpg486 1.jpg