DUELLE

(UNE QUARANTAINE)

Un film de Jacques RIVETTE | Drame | France | 1976 | 120mn | Couleurs | 1.66:1

Viva et Leni, filles du Soleil et de la Lune, convoitent toutes deux une pierre magique qui leur permettrait de rester sur Terre, perdant par là leur immortalité. Pour cela, elles vont s’affronter dans Paris, entraînant plusieurs humains dans leur lutte : Lucie, réceptionniste dans un hôtel, son frère Pierre, acrobate, et Elsa/Jeanne, ticket-girl dans un dancing…
Au cinéma le 14 mars 2018 en version restaurée
 
JACQUES RIVETTE LIVRE UN FILM NOIR
TEINTÉ DE FANTASTIQUE SUBLIMÉ PAR SES ACTRICES
 
À l’origine épisode 2 de sa tétralogie « Scènes de la vie parallèle », Duelle (sous-titré Une quarantaine) sera finalement l’un des deux seuls films tournés avec Noroît. Le réalisateur Jacques Rivette retrouve ici son équipe d’habitués : le producteur Stéphane Tchal Gadjieff, les actrices Bulle Ogier, Juliet Berto et Hermine Karagheuz, et la monteuse Nicole Lubtchansky, ici accompagnée de son mari, le célèbre chef opérateur William Lubtchansky, qui deviendra un fidèle collaborateur de Rivette par la suite. À rebours de la méthode Out 1, son grand oeuvre de près de treize heures basé sur « l’improvisation sauvage », les vingt-sept séquences qui composent Duelle sont esquissées à l’avance, les dialogues étant tout de même écrits quelques heures voire quelques minutes avant le tournage pour que les acteurs aient le temps de mémoriser leurs lignes – seules les parties musicales seront totalement improvisées et interprétées live par les musiciens présents à l’écran. Avec son esthétique reprenant les codes du film noir (Jacques Tourneur et Howard Hawks en tête) et son intrigue faite de fausses pistes et d’énigmes non résolues, Duelle est un film totalement atypique où le réel se mêle à l’imaginaire, où le fantastique prend toujours forme humaine. En outre, Rivette offre à ses actrices de formidables personnages de femmes mystérieuses, filmées entre ombre et lumière, qui n’est pas sans rappeler l’oeuvre d’un futur grand cinéaste, l’Américain David Lynch.
Réalisation : Jacques RIVETTE
Avec : Bulle OGIER, Juliet BERTO, Jean BABILÉE
Hermine KARAGHEUZ, Nicole GARCIA, Claire NADEAU, Elisabeth WIENER
Scénario : Eduardo de GREGORIO, Marilù PAROLINI
Dialogues : Eduardo de GREGORIO
Directeur de la photographie : William LUBTCHANSKY
Montage : Nicole LUBTCHANSKY
Musique : Jean WIENER, André DAUCHY et Roger FUCHEN
Producteur : Stéphane TCHAL GADJIEFF
        
        
        


        
                

        
        
Votre avis

Bande-annonce 2018

Rétrospective Jacques Rivette
SELECT MOVIE

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film