FEDORA_519514173973f.jpgFEDORA_519514173973f.jpg

FEDORA

Un film de Billy WILDER | Comédie dramatique | RFA / France | 1978 | 114mn | Couleurs

Fedora, grande star hollywoodienne désormais retirée en Europe, met fin à sa vie en se jetant sous un train. Deux semaines auparavant, le producteur Barry Detweiler était parti à sa recherche dans l’espoir de la faire revenir sur le devant de la scène. Mais la mystérieuse Fedora vit désormais recluse auprès de gens étranges et s’avère difficile à approcher…

En Blu-ray, DVD et VOD le 26 février 2014
Sortie au cinéma le 21 août 2013 en version restaurée

UNE DÉCONSTRUCTION DU MYTHE D'HOLLYWOOD TOUT AUSSI MAGISTRALE QUE BOULEVARD DU CRÉPUSCULE !

Fedora est un formidable réquisitoire contre le star system hollywoodien et son mythe de la jeunesse éternelle. Entre nostalgie et irrévérence, Billy Wilder porte ici un regard presque désabusé sur la génération de réalisateurs et producteurs américains du Nouvel Hollywood. Méconnu du grand public, longtemps resté invisible au cinéma, Fedora est un joyau rare à découvrir aujourd’hui dans une nouvelle version restaurée !

Réalisateur : Billy WILDER
Adaptation : Billy WILDER et I.A.L. DIAMOND d’après une histoire de Thomas TRYON
Avec : Marthe KELLER, William HOLDEN, Hildegard KNEF, Stephen COLLINS
Directeur de la photographie : Gerry FISHER
Musique : Miklós ROZSA
Décorateur : Alexandre TRAUNER
Producteur : Billy WILDER
Production : BAVARIA ATELIER GMBH, NF GERIA II FILM GMBH et SOCIÉTÉ FRANÇAISE DE PRODUCTION (SFP)
        
        
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Billy WILDER


Samuel Wilder est né en 1906 en Autriche. Après des études de journalisme, il pénètre dès 1929 le monde du cinéma en écrivant les scénarios de Der Teufelsreporter (Le Reporter diabolique) d’Ernst Laemmle et Menschen am Sonntag (Les Hommes le dimanche) de Robert Siodmak. Il décide alors de se consacrer au métier de scénariste, et travaille sur de nombreux films, dont Emil und die Detektive (Emile et les détectives, 1931) de Gerhard Lamprecht.


Quand Hitler devient chancelier en 1933, Wilder part aussitôt pour la France. Il y co-réalise avec Alexandre Esway le film Mauvaise Graine, avant de s’exiler aux Etats-Unis. Il accède à Hollywood en vendant plusieurs scénarios aux studios, et entame une collaboration avec le scénariste et producteur Charles Brackett, qui se révèlera longue et fructueuse. En effet, ils enchaînent ensemble une série de scénarios à succès comme La Huitième femme de Barbe Bleue et Ninotchka d’Ernst Lubitsch. Mais peu satisfait des adaptations de ses scénarios, Wilder décide finalement de les porter lui-même à l’écran.


Ses deux premiers films The Major and the Minor (Uniformes et jupons courts, 1942) et Five Graves to Cairo (Les Cinq secrets du désert, 1943) sont perçus comme des comédies prometteuses. Il remporte un grand succès avec le film noir Double Indemnity (Assurance sur la mort), puis atteint la consécration avec The Lost Weekend (Le Poison) pour lequel il reçoit l’Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et enfin du meilleur acteur (Ray Milland). En 1950, il remporte à nouveau l’Oscar du meilleur scénario pour son film Sunset Boulevard (Boulevard de la mort). Ses œuvres étant jusqu’ici produites par Charles Brackett, Wilder choisit l’autonomie totale en devenant producteur de ses films, et se lance également dans l’adaptation de pièces de théâtre de Broadway.


En 1955, la Fox l’engage pour mettre en scène Marilyn Monroe dans The Seven Year Itch (Sept Ans de réflexion), que Wilder retrouvera quelques années plus tard pour Some Like it Hot (Certains l’aiment chaud, 1959). En 1960, sa nouvelle comédie The Appartment (La Garçonnière) qui met en scène Jack Lemmon, remporte les Oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. Fort de son succès, Wilder poursuit sa carrière en réalisant plusieurs films dont Embrasse moi, idiot qui fait scandale, et est rejeté par tout Hollywood.

Finalement, il retrouve les faveurs du public et des critiques grâce sa dernière grande comédie, The Fortune Cookie (La Grande combine). Dès les années soixante dix, Wilder se fait de plus en plus rare. Il travaille à l’adaptation de ses scénarios pour la télévision, et réalise plusieurs films considérés comme mineurs (The Private Life of Serlock Holmes (La Vie privée de Sherlock Holmes), Avanti !).


Disparu en 2002, et malgré une fin de carrière difficile, le scénariste, réalisateur et producteur Billy Wilder reste une figure incontournable de la comédie et un des cinéastes les plus marquants de sa génération.

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE :

1981 : Buddy Buddy

 

FEDORA

Sortie le 26 février 2014


BD 50 • MASTER HAUTE DÉFINITION
1080/24p • ENCODAGE AVC
Version Originale / Version française
DTS-HD MASTER AUDIO 1.0
Sous-Titres Français • Format 1.85 respecté
Couleurs • Durée du Film : 113 mn

SUPPLÉMENTS (EN HD)

. LE CHANT DU CYGNE : L'HISTOIRE DE "FEDORA" DE BILLY WILDER
un film de Robert Fischer (2014 - Couleurs - 87 mn)
Retour sur l'aventure de Fedora, de la genèse du projet au tournage à travers l'Europe, avec les témoignages des comédiens Marthe Keller et Michael York, du directeur de la photographie Gerry Fisher et de nombreux autres participants.

. LA RESTAURATION

. GALERIE PHOTOS

. BANDE-ANNONCE 2013
 
Édition avec fourreau

20,06 €

FEDORA

Sortie le 26 février 2014


2 DVD – NOUVEAU MASTER RESTAURÉ
Version Originale / Version française
Sous-Titres Français • Format 1.85 respecté • 16/9 compatible 4/3
Couleurs
Durée du Film : 109 mn

SUPPLÉMENTS

DVD 1 :

. LA RESTAURATION

. GALERIE PHOTOS

. BANDE-ANNONCE 2013

DVD 2 :

. LE CHANT DU CYGNE : L'HISTOIRE DE "FEDORA" DE BILLY WILDER
un film de Robert Fischer (2014 - Couleurs - 87 mn)
Retour sur l'aventure de Fedora, de la genèse du projet au tournage à travers l'Europe, avec les témoignages des comédiens Marthe Keller et Michael York, du directeur de la photographie Gerry Fisher et de nombreux autres participants.

Édition sans fourreau

17,05 €

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

fedora-billy-wilder-2.jpgfedora-billy-wilder-2.jpg

fedora-billy-wilder-3.jpgfedora-billy-wilder-3.jpg

fedora-billy-wilder-1.jpgfedora-billy-wilder-1.jpg