131.jpg131.jpg

LOLA, UNE FEMME ALLEMANDE

(Lola)

Un film de Rainer Werner FASSBINDER | Comédie dramatique | RFA | 1981 | 115mn | Couleurs | 1.66:1

À la fin des années 1950, dans une petite ville de Bavière, l’affrontement entre l’urbaniste Bohm et Schuckert, l’entrepreneur qui gère tous les chantiers de la ville, enrichi grâce au marché noir de l’après-guerre. Entre les deux hommes, la question du bien public, la morale de l’argent et du « boom économique » et… Lola, prostituée et strip-teaseuse à la Villa Fink…

 Au cinéma dans le cadre de la rétrospective Rainer Werner Fassbinder - Partie 2

et en coffret Blu-ray le 18 avril 2018

 

Lola, une femme allemande s’inspire de deux oeuvres mythiques, deux livres portés à l’écran par Josef von Sternberg et joués par une flamboyante Marlene Dietrich : Professeur Unrat d’Heinrich Mann (devenu L’Ange bleu à l’écran) et La Femme et le pantin de Pierre Louÿs. Rien que des histoires de déchéance, de corruption et de séduction par une femme désireuse de devenir respectable dans la bonne société de l’époque. Barbara Sukowa incarne cette vamp magnifique, égarée dans la mesquinerie d’une province bourgeoise.

Réalisation : Rainer Werner FASSBINDER

Scénario : Rainer Werner FASSBINDER, Peter MÄRTHESHEIMER & Pea FROHLICH

Interprétation : Barbara SUKOWA, Armin MUELLER-STAHL, Mario ADORF & Matthias FUCHS

Musique : Peer RABEN

Montage : Juliane LORENZ

Décors : Raul GIMENEZ

Directeur de la photographie : Xaver SCHWARZENBERGER

Production : Rialto Film, Trio Film & Westdeutscher Rundfunk (WDR)

Producteur : Horst WENDLANDT

 

Visa : 54 522

        
        
        


        
                    
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Rainer Werner FASSBINDER


Né à Munich en 1945, R.W. Fassbinder grandit seul avec sa mère dans l’Allemagne d’aprèsguerre.

Bien que passionné de cinéma, il s’intéresse d’abord au théâtre et fonde sa propre compagnie, l’Anti Teater, après une première expérience infructueuse. C’est avec cette troupe qu’il réalise ses deux premiers films en 1969. Dans les années 1970, il alterne frénétiquement les productions pour le cinéma, le théâtre et la télévision.
De 1978 à 1982, il tourne les films qui connaissent le plus grand succès : Le Mariage de Maria Braun en 1978, Lola, une femme allemande en 1981 et Le Secret de Veronika Voss en 1982 qui obtient l’Ours d’or au festival de Berlin.

En l'espace de treize années, il est l'auteur d'une quarantaine de films pour la télévision et le cinéma.

Inspirée par l’œuvre de Douglas Sirk, sa production explore essentiellement tous les aspects du mélodrame imprégné de l’Allemagne post-hitlérienne et américanisée des années 1950. Il demeure l’un des plus grands réalisateurs allemands et sa disparition est souvent assimilée à la fin du Nouveau Cinéma allemand.

En 1980, il adapte Berlin Alexanderplatz pour la télévision, une oeuvre hors normes qui apparaît déjà comme l’aboutissement de sa carrière.

BIO-FILMOGRAPHIE


1945
Le 31 mai, naissance de Rainer Werner Fassbinder à Bad Worishofen (Bavière).

1964
Fassbinder interrompt ses études et exerce différents métiers, tout en suivant des cours au Fridl-Leonhard-Studio à Munich.

1965-1966

Le Clochard et Le Petit Chaos, ses premiers courts-métrages.

1967
Fassbinder rejoint l'Action Theater. Premières mises en scène au théâtre.

1968
Fassbinder écrit ses premières pièces. En mai, dissolution de l'Action Theater et création d'une nouvelle troupe, l'Antitheater, composée de fidèles de Fassbinder : Kurt Raab, Peer Raben, Hanna Schygulla, etc...

1969
L'Amour est plus froid que la mort, Le Bouc, Les Dieux de la Peste, Pourquoi Monsieur R. est-il atteint de folie meurtrière ?

1970
Mariage de Fassbinder et Ingrid Caven.
Rio das Mortes, Le Café, Whity, Le Voyage à Niklashausen, Le Soldat Américain, Prenez garde à la sainte putain, Pionniers à Ingoldstadt

1971
Fassbinder fonde sa société de production, Tango Films.
Le Marchand des quatre saisons

1972
Divorce de Rainer Werner Fassbinder et Ingrid Caven.
Les Larmes amères de Petra von Kant, Gibier de passage, Huit heures ne font pas un jour, Liberté à Brême

1973
Le Monde sur le fil, Nora Helmer, Tous les autres s'appellent Ali

1974
Fassbinder prend la direction du Theater am Turm de Francfort pour un an.
Effi Briest, Le Droit du plus fort, Comme un oiseau sur le fil

1975
Maman Küsters s'en va au ciel, Peur de la peur

1976
La pièce Der Müll, die Stadt une der Tod fait scandale. Fassbinder est accusé d'antisémitisme. Il retire la pièce de l'affiche et interdit qu'elle soit jouée de son vivant.
Je veux seulement qu'on m'aime, Le Rôti de Satan, Roulette chinoise

1977
La Femme du chef de gare, Femmes à New York, Despair

1978
L'Allemagne en automne, Le Mariage de Maria Braun, L'Année des treize lunes

1979
La Troisième Génération

1980
Berlin Alexanderplatz, Lili Marleen

1981
Lola, une femme allemande, Théâtre en transe, Le secret de Veronika Voss

1982
Querelle
Le 10 juin, mort de Fassbinder à Munich.

 

COFFRET BLU-RAY FASSBINDER VOL. 2
Sortie le 18 avril 2018
 
 
4 BD + 1 DVD • MASTERS HAUTE DÉFINITION • 1080/23.98p
ENCODAGE AVC • Version Originale DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-Titres Français •  Formats 1.37, 1.66 et 1.78 respectés
Couleurs et Noir & Blanc • Durée Totale des Films : 849 mn
 
LES FILMS (EN BLU-RAY)
 
BLU-RAY 1 : EFFI BRIEST (1974 – N&B – 141 mn)
+ LE DROIT DU PLUS FORT* (1974 – Couleurs – 124 mn)
 
 BLU-RAY 2 : ROULETTE CHINOISE* (1976 – Couleurs – 86 mn)
 + L’ANNÉE DES TREIZE LUNES* (1978 – Couleurs – 125 mn)
 
BLU-RAY 3 : LE MARIAGE DE MARIA BRAUN* (1978 – Couleurs – 121 mn) + L’ALLEMAGNE EN AUTOMNE (EXTRAIT)* (1977 – Couleurs – 33 mn)
 
BLU-RAY 4 : LOLA, UNE FEMME ALLEMANDE* (1981 – Couleurs – 115 mn) + LE SECRET DE VERONIKA VOSS* (1981 – N&B – 104 mn)
  
*INCLUS LA BANDE-ANNONCE
 
LES SUPPLÉMENTS (EN DVD)
 
. LA TRILOGIE ALLEMANDE
LA TRILOGIE ALLEMANDE une analyse de Marielle Silhouette,
Nicole Brenez et Cédric Anger (42 mn)
HANNA, UNE FEMME ALLEMANDE
souvenirs de Hanna Schygulla (19 mn)
LA MAISON FASSBINDER
une analyse de Patrick Straumann (21 mn)
LOLA, LES FEUX D’ARTIFICE
une analyse de Caroline Champetier (15 mn)
LA MONTÉE DU MENSONGE
une analyse de Jean Douchet (23 mn) 
 
. FASSBINDER FRAUEN un essai de Nicolas Ripoche (25 mn)
 
. FASSBINDER POLITIK un entretien avec Heike Hurst(27 mn)
 
UN LIVRET (12 PAGES)
 
ISSU DU CATALOGUE DE LA RÉTROSPECTIVE
RAINER WERNER FASSBINDER À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

50,00 €

Votre avis

Menu DVD

Bande-Annonce

Teaser 2018

Événement R.W. Fassbinder
SELECT MOVIE

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

131.jpg131.jpg

131.jpg131.jpg

131.jpg131.jpg