HOMME_QUI_MENT___5252940bdc1e3.jpgHOMME_QUI_MENT___5252940bdc1e3.jpg

HOMME QUI MENT, L'

Un film de Alain ROBBE-GRILLET | Drame | France / Tchécoslovaquie | 1968 | 93mn | N&B

Dans une région agitée par des guerres récentes, un homme que personne ne connaît arrive à pied. Il s’arrête dans une auberge, écoutant les conversations qui commentent une affaire locale : le retour attendu d’un certain Jean. L’étranger retrouve la demeure de ce héros mystérieux, une grande maison frappée d’abandon. Là vivent retranchées la sœur et la femme de Jean, ainsi que la servante, entourées de portraits du disparu. Charmeur, l’étranger se présente de façon séduisante, si bien qu’on l’écoute et qu’on finit par croire ce qu’il dit, même lorsque ses affirmations se contredisent…
En coffret 9 DVD le 6 novembre.
& aussi au cinéma et en VOD.

« À la base de L’Homme qui ment, il y a une maison, une espèce de château à moitié en ruines, où la disposition des pièces, des couloirs, des galeries et des escaliers donne lieu à une problématique des parcours. (…) Plus Trintignant s’avance dans son récit, plus il dit des choses qui ne tiennent pas debout, et plus il a l’air d’y croire, car le problème, pour lui, ça n’est pas la vérité, c’est la persuasion. Plus il dira des choses folles, plus il sera intéressant pour lui d’être cru. »

Alain Robbe-Grillet

Réalisation : Alain ROBBE-GRILLET
Scénario : Alain ROBBE-GRILLET
Avec :
Jean-Louis TRINTIGNANT, Sylvie BRÉAL, Zuzana KOCÚRIKOVÁ , Dominique PRADO, Catherine ROBBE-GRILLET , Sylvia TURBOVÁ , Ivan MISTRÍK
Images et lumière : Igor LUTHER
Montage : Bob WADE
Partition sonore : Michel FANO
Décors :
Anton KRAJČOVIČ
Assistants réalisateurs : A. BADA, B. P. ZAIDLINE
Directeur de production : Maurice URBAIN
Directeur du film : Ján TOMAŠKOVIČ
Producteur : Samy HALFON
Production : COMO FILMS, LUX C.C.F. (Paris), CESKOSLOVENSKY FILM (Bratislava)

        
        
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Alain ROBBE-GRILLET


Considéré comme le pape du Nouveau roman, mouvement fondateur dont il fut à l’origine, Alain Robbe-Grillet est l’un des plus brillants esprits littéraires du XXe siècle. Son oeuvre avant-gardiste et provocante fait encore référence dans le monde entier. En 1961, Robbe-Grillet devient auteur de cinéma en signant le scénario du chef-d’oeuvre d’Alain Resnais, L’Année dernière à Marienbad (Lion d’or). S’ensuit une carrière cinématographique iconoclaste où Robbe- Grillet, à la fois auteur et cinéaste, livre des films novateurs et sulfureux mettant en scène un univers sadomasochiste, fantasmatique, hanté par le mystère et les faux-semblants. Plastiquement somptueux, proches de l’onirisme d’un Cocteau ou d’un Lynch, ces « récits cinématographiques » sont autant de questionnements sur les zones obscures de l’esprit et les pulsions de l’âme humaine. Réunissant certains des plus grands acteurs français (Jean-Louis Trintignant, Arielle Dombasle, Marie-France Pisier, Philippe Noiret), ces oeuvres rares composent une somme aussi fascinante que troublante, toute entière livrée aux puissances du cinéma.

 

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

lhomme-qui-ment-3.jpglhomme-qui-ment-3.jpg

lhomme-qui-ment-2.jpglhomme-qui-ment-2.jpg

lhomme-qui-ment-1.jpglhomme-qui-ment-1.jpg