MADE IN HONG KONG

(Heung Gong jai jo)

Un film de Fruit CHAN | Drame | Hong Kong | 1997 | 108mn | Couleurs | 1.85:1

Hong Kong, été 1997. Mi-Août est un jeune marginal ayant abandonné le collège il y a quelques années pour vivre de menus larcins. Il est à présent collecteur de dettes pour un certain M. Wing, proche des triades locales. Le quotidien de Mi-Août va se trouver bouleversé par deux événements : la découverte par Jacky, petit voyou handicapé mental qu’il a pris sous son aile, de deux lettres d’adieux laissées par une jeune suicidée, et sa rencontre avec la jolie Ah Ping dont il tombe rapidement amoureux. Or cette dernière est atteinte d’une maladie incurable…
Au cinéma le 9 mai 2018 en version restaurée 4K
 
UUNE OEUVRE COUP DE POING SUR LA JEUNESSE HONGKONGAISE
ET SA FUREUR DE VIVRE
 
Tourné quelques mois avant le rattachement de Hong Kong à la Chine, le deuxième film du réalisateur Fruit Chan (Nouvelle Cuisine) capte brillamment les répercussions de cet événement majeur « en temps réel », prenant la température de la ville et du ressenti de ses habitants durant cette période de grande inquiétude et de tension. Thriller sentimental porté par une troupe d’acteurs non académique bouleversante d’authenticité, Made in Hong Kong traduit avec rage le sentiment d’urgence de cette société à la perspective d’avenir incertaine, en particulier sa jeunesse issue des classes précaires et sous-prolétariennes – incarnée ici par les trois personnages principaux, Mi-Août, Jacky et Ah Ping – qui contribue à faire fructifier le système sans rien obtenir en échange. Avec ce film, Fruit Chan a acquis le statut de figure clé de la nouvelle vague hongkongaise, rompant avec l’artificialité de l’industrie locale et de ses studios : son Made in Hong Kong emprunte autant à l’esthétisme de son compatriote Wong Kar-wai qu’au film de genre à la Martin Scorsese période Mean Streets ou à la John Woo, ou qu’à la Nouvelle Vague française pour sa fabrication (tournage en son direct et en décors naturels avec très peu de moyens) et ses héros qui veulent vivre vite et sans concession.
Mi-Août est cette figure sacrificielle qui alterne entre crudité et romantisme, dans laquelle semble se retrouver le réalisateur, lui aussi électron libre prônant l’indépendance face à une industrie cinématographique éloignée du monde réel. Traduction littérale du titre original, Made in Hong Kong est entièrement centré autour de cette mégalopole et de ses bas-fonds : elle est ce personnage clé du film qui prend tous les autres en tenailles avec son architecture menaçante (grands ensembles vétustes, venelles étroites et malfamées…) que Fruit Chan restitue à travers sa mise en scène si singulière, à cheval entre le clip et le documentaire. Longtemps resté invisible, Made in Hong Kong est à admirer dans sa sublime restauration 4K à l’occasion du vingtième anniversaire du film !
MADE IN HONG KONG
un film de Fruit CHAN
avec Sam LEE, Neiky YIM, Wenders LI
Amy TAM, Carol LAM, Doris CHOW
scénario Fruit CHAN
directeurs de la photographie O Sing-pui et LAM Wah-chuen
musique LAM Wah-chuen
produit par Andy LAU et Doris YANG
un film réalisé par Fruit CHAN
 
MADE IN HONG KONG A ÉTÉ RESTAURÉ EN 4K À PARTIR DU NÉGATIF IMAGE D’ORIGINE SOUS
LA SUPERVISION DU RÉALISATEUR FRUIT CHAN ET DU DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE O SING-PUI.
LA RESTAURATION A ÉTÉ MENÉE AU LABORATOIRE L’IMMAGINE RITROVATA,
À BOLOGNE ET HONG KONG.
 
VISA : 95 438
        
        
        


        
                

        
        

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film