59.jpg59.jpg

MONTHY PYTHON, SACRÉ GRAAL

(Monty Python and the Holy Grail)

Un film de | comedie | Royaume-Uni | 1975 | 91mn

En ces temps moyenâgeux où les vaches volent entre Français (grossiers, les Français) et Anglais et où la science n’a pas encore livré tous ses secrets (comment les hirondelles transportent-elles les noix de coco ? les sorcières sont-elles en bois puisqu’elles flottent ?), le Roi Arthur, sur demande expresse du Tout Puissant, sillonne le pays, à la recherche du Saint Graal. Accompagné des preux et courageux chevaliers de la table ronde (et de Sir Robin, décidément-pas-aussi-courageux-même-pas-un-peu), la petite troupe va devoir passer mille épreuves : Chevalier noir, qui font “Ni !” ou à trois têtes, jouvencelles en chaleur, monstre et même le terrible lapin tueur !

Sortie en salles le 27 mars 2002

Tout pythomaniaque qui se respecte vous le dira : Sacré Graal, le premier (véritable) long métrage des Monty Python, est sans contestation possible le plus délirant, iconoclaste et ravageur qu'ils nous aient livré, jusque dans son générique de début, premier moment mythique d'un film cultissime d'un bout à l'autre. A l'instar de tout grand classique, l'oeuvre originelle se devait d'être remise à neuf, ce qui est fait ici avec une copie glorieusement remasterisée, qui propose un son Dolby S.R. permettant notamment d'entendre les claquements de noix de coco comme rarement au cinéma; et, surtout, une version augmentée, non pas d'une minuscule heure (Abyss), d'une ridicule demi-heure (Blade Runner) ou d'un risible quart d'heure (L'exorciste), mais de 24 secondes supplémentaires ! A vous de les découvrir...

Réalisation : Terry GILLIAM & JONES

Scénario : Les Monty Python

Avec : Graham CHAPMAN, John CLEESE, Eric IDLE, Terry GILLIAM, Terry JONES & Michael PALIN

Musique : Neil INNES

Montage : John HACKNEY

Directeur de la photographie : Terry BEDFORD

Production : Python (Monty) Pictures Ltd

Producteurs : Mark FORSTATER, John GOLDSTONE & Michael WHITE

        
        

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

59.jpg59.jpg

59 2.jpg59 2.jpg

59 1.jpg59 1.jpg