SECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpgSECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpg

SECRET DERRIÈRE LA PORTE, LE

(SECRET BEYOND THE DOOR)

Un film de Fritz LANG | Policier-Suspense | États-Unis | 1948 | 99mn | N&B

Lors d’un séjour au Mexique, Celia Barrett, une riche héritière américaine, tombe amoureuse d’un architecte du nom de Mark Lamphere. Ils se marient sur un coup de tête. Un soir, pendant leur lune de miel, Mark part subitement à New York. Lorsque Celia le rejoint, elle découvre la face cachée de l’homme qu’elle vient d’épouser : celui-ci a eu un fils d’un premier mariage et son ex-femme est morte dans des conditions mystérieuses. Mark partage également une étrange passion : il reconstitue des chambres dans lesquelles des meurtres ont eu lieu…

Au cinéma le 17 septembre 2014
Sortie en Blu-ray et DVD le 20 mars 2014

FRITZ LANG LIVRE UN DRAME PSYCHOLOGIQUE DE HAUTE VOLÉE MAGNIFIQUEMENT INTERPRÉTÉ

Film emblématique de la période américaine de Fritz Lang, Le Secret derrière la porte se situe quelque part entre Rebecca et la légende de Barbe Bleue. Le cinéaste de M le maudit utilise avec brio le thème de la psychanalyse pour nourrir son univers labyrinthique d’ombre et de lumière. Brillamment incarné par le couple Joan Bennett – Michael Redgrave et disponible pour la première fois dans sa version restaurée en Haute Définition, Le Secret derrière la porte est un grand classique baroque teinté d’onirisme.

Réalisation : Fritz LANG
Scénario : Silvia RICHARDS, d'après le roman de Rufus KING
Avec : Joan BENNETTE, Michael REDGRAVE, Barbara O'NEIL, Natalie SCHAFER, Paul CAVANAGH, Anabel SHAW, Rosa REY, James SEAY, Mark DENNIS
Musique : Miklós RÓSZA
Directeur de la photographie : Stanley CORTEZ A.S.C.
Producteur : Fritz LANG

        
        
        


        
                    
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Fritz LANG


Né à Vienne en 1890, Friedrich Christian Anton Lang se lance très tôt dans la peinture. De 1908 à 1913, il voyage à travers le monde, où il découvre l’Afrique du Nord, l’Extrême-Orient, l’Europe, mais également le cinéma. À la fin de son périple, il s’installe à Paris où il se sent de plus en plus attiré par l’art cinématographique, car il y voit un formidable moyen de reproduire le mouvement. Mais l’Allemagne et l’Autriche déclarant la guerre à la France, Lang est contraint de quitter Paris pour être incorporé dans l’armée autrichienne.


En 1917, à Berlin, il se lance dans l’écriture de scénarios qu’il propose au cinéaste et producteur Joe May. Lang est rapidement considéré comme un scénariste à part entière, en adéquation avec son temps. En 1919, il fait la connaissance du producteur Erich Pommer qui le fait entrer dans la Decla en tant que scénariste, puis en tant que metteur en scène. Lang signe ainsi son premier succès avec Spinnen (Les Araignées, 1919-1920), film qui annonce déjà son style, à savoir un montage cadencé et un travail important sur les éclairages.


Il devient un des cinéastes les plus importants d’Allemagne avec Der müde Tod (Les Trois lumières, 1921) puis avec le film expressionniste Dr Mabuse, der Spieler (Docteur Mabuse le joueur, 1922). En 1926, il réalise une des oeuvres majeures de sa filmographie et du cinéma, Metropolis, pour lequel il utilise des effets spéciaux spectaculaires et inédits. Il tourne son premier film parlant en 1931 avec M (M le maudit), que l’on peut voir comme une parabole du mouvement nazi. Le nazisme grandissant, le cinéaste réalise en 1933 une nouvelle aventure de Mabuse, Das Testament des Doctor Mabuse (Le Testament du Docteur Mabuse), qu’il présente « comme une allégorie pour montrer les procédés terroristes d’Hitler ». Le film est censuré en Allemagne par Goebbels, le  ministre de la propagande.

L’année suivante, Lang quitte le pays pour la France où il réalise Liliom pour Pommer, avant de partir pour Hollywood.


Aux Etats-Unis, Fritz Lang tourne une trilogie réaliste et sociale, composée de Furie sur le lynchage, You Live Only Once (J’ai le droit de vivre, 1937) sur un couple pourchassé par les autorités, et enfin You and Me (Casier Judiciaire, 1939) sur le vol. Il réalise également une série de films sur le nazisme dont Man Hunt (Chasse à l’homme, 1941), puis plusieurs films noirs dans lesquels il aborde le thème de la psychanalyse (Scarlet Street (La Rue rouge) 1945), ainsi que des mélodrames et des films à suspense.


À la fin des années cinquante, Fritz Lang rentre en Allemagne pour tourner un film d’aventure en deux parties, Der Tiger von Eschnapur (Le Tigre du Bengale, 1959) et Das indische Grabmal (Le Tombeau hindou, 1959). Il termine sa carrière en réalisant une suite de Mabuse en 1960, Die Tausend Augen von Doctor Mabuse (Le Diabolique Docteur Mabuse). Alors que la critique le considère comme « fini », les jeunes cinéphiles découvrent ses films américains. À la demande de Godard, il fait une apparition dans Le Mépris en 1963, dans lequel il incarne son propre rôle. La même année, il reçoit une récompense pour sa contribution au cinéma germanique par le German Film Awards. Il meurt en 1976 aux Etats-Unis, laissant derrière lui une filmographie jalonnée de films aujourd’hui considérés comme des chefs d’œuvre.


FILMOGRAPHIE SELECTIVE


 

LE SECRET DERRIÈRE LA PORTE
Sortie le 20 mars 2014

DVD 9 – NOUVEAU MASTER RESTAURÉ
Version Originale
Sous-Titres Français
Format 1.33 respecté
4/3 – Noir & Blanc
Durée du Film : 95 mn

SUPPLÉMENTS

. JOAN BENNETT : LA "CHOSE ENROBÉE DE CELLOPHANE" (11 mn)
« Joan Bennett n’a pas été une star, mais une épiphanie fulgurante du cinéma que le succès populaire a dédaignée. Cependant de grands cinéastes, tel Fritz Lang, ont réussi à l’arrêter dans sa course. » Par Christian Viviani.

. "POURQUOI SUIS-JE INTÉRESSÉ PAR LE MEURTRE ?" (18mn)
Pourquoi Fritz Lang est-il "comme des millions de citoyens américains paisibles et respectueux des lois" fasciné par le meurtre ? Une mise en images d'un entretien avec Fritz Lang, dirigé par Alfred Eibel et extrait de Trois Lumières, écrits sur le cinéma aux Éditions Ramsay Poche Cinéma.

. GALERIE PHOTOS

Édition sans fourreau


17,05 €

LE SECRET DERRIÈRE LA PORTE
Sortie le 20 mars 2014

BD 50 • MASTER HAUTE DÉFINITION • 1080/24p • ENCODAGE AVC
Version Originale DTS-HD Master Audio 1.0 •
Sous-Titres Français
Format 1.33 respecté • Noir & Blanc • Durée du Film : 99 mn

SUPPLÉMENTS (EN HD)

. JOAN BENNETT : LA "CHOSE ENROBÉE DE CELLOPHANE" (11 mn)
« Joan Bennett n’a pas été une star, mais une épiphanie fulgurante du cinéma que le succès populaire a dédaignée. Cependant de grands cinéastes, tel Fritz Lang, ont réussi à l’arrêter dans sa course. » Par Christian Viviani.

. "POURQUOI SUIS-JE INTÉRESSÉ PAR LE MEURTRE ?" (18mn)
Pourquoi Fritz Lang est-il "comme des millions de citoyens américains paisibles et respectueux des lois" fasciné par le meurtre ? Une mise en images d'un entretien avec Fritz Lang, dirigé par Alfred Eibel et extrait de Trois Lumières, écrits sur le cinéma aux Éditions Ramsay Poche Cinéma.

. GALERIE PHOTOS

Édition avec fourreau

17,05 €

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film

SECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpgSECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpg

SECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpgSECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpg

SECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpgSECRET_DERRI__RE_52eb764b5f8e3.jpg