FILLE DU NIL, LA

(NI LUO HE NU ER)

Un film de Hsiao-hsien HOU | Drame | Taïwan | 1987 | 93mn | Couleurs

Suite au décès de sa mère, Hsiao-yang doit s’occuper seule de sa famille, tout en jonglant entre un petit boulot dans un fast-food et les cours du soir. Délinquant depuis des années, son frère Hsiao-fang commence à poser un réel problème depuis que lui et ses amis se sont rapprochés de la mafia locale. Face à la violence qui l’entoure, Hsiao-yang trouve un certain réconfort dans le manga La Fille du Nil dont l’héroïne lui semble particulièrement proche…
 

"J’ai construit cette histoire contre la prospérité grandissante de Taïwan et le problème

que pose le développement d’une métropole. Certaines personnes profitent de ce changement social, d’autres non."HOU Hsiao-hsien

 

La Fille du Nil est le film de la transition pour Hou Hsiao-hsien, à cheval entre sa quadrilogie autobiographique et son cycle historique à venir. Sont réunis tous les ingrédients qui ont fait jusqu’ici le succès du cinéaste, en particulier son savant dosage entre film commercial – l’héroïne est interprétée par une star de la chanson taïwanaise – et œuvre plus personnelle, notamment à travers le choix de ses thèmes (la jeunesse déphasée, la famille dysfonctionnelle). Après avoir beaucoup filmé la campagne, Hou Hsiao-hsien installe sa caméra dans la capitale, avec ses intérieurs exigus et ses night-clubs aux néons criards. À cet univers ultra contemporain d’une métropole en plein devenir, le réalisateur dresse un parallèle étonnant avec l’Égypte des pharaons : telle l’héroïne du manga propulsée dans l’Antiquité, Hsiao-yang est perdue dans un monde qu’elle ne reconnaît plus. La soudaine prospérité économique envoie de la poudre aux yeux à la jeunesse qui va alors tout faire pour avoir sa part du gâteau, quitte à s’y noyer et se détruire, comme la civilisation égyptienne d’alors. Hou Hsiao-hsien signe l’émouvant portrait de cette jeunesse perdue de Taipei dont la mélancolie a fait place à l’hédonisme du début. La Fille du Nil servira de modèle à un autre chef-d’œuvre du maître, Millenium Mambo, que le Taïwanais réalisera près de quinze ans plus tard.

 

Réalisation : HOU HSIAO-HSIEN
Scénario : CHU TIEN-WEN
Avec : YANG LIN, Jack KAO, YANG Fan, LI TIAN-LU, TSUI Fu-Sheng, Vega TSAI, HSIN Shu-fen, WU Nien-jen, YU An-Shun
Musique : CHANG Hung-Yi ET CHEN Chi-Yuan
Montage : LIAO Ching-Song
Directeur de la photographie : CHEN Huai-En
Direction artistique : LIU Chi-Hua ET LIN Ju

Producteurs : LEE Hsien-chang ET CHANG Hwa-kun

Producteurs délégués : LU Wen-jen TSAI Sung-lin ET WANG Ying-chieh

Une restauration TAÏWAN FILM INSTITUTE

        
        
Réalisateur
Rainer Werner FASSBINDER

Hsiao-hsien HOU

 
Chef de file de la Nouvelle Vague taïwanaise, Hou Hsiao-hsien est aujourd’hui l’un des réalisateurs les plus importants de la scène cinématographique actuelle.
Né en 1947 en Chine du Sud, il déménage à Taïwan un an plus tard pour fuir la guerre civile opposant les troupes communistes menées par Mao Zedong aux nationalistes du Kuomintang. Sa famille s’installe à Fengshan, dans le sud de l’île. Il mène là-bas une vie de petit délinquant multipliant les quatre cent coups avec sa bande d’amis – comme le personnage d’Ah-ching dans son long-métrage autobiographique, Les Garçons de Fengkuei. C’est en faisant son service militaire à l’âge de 22 ans qu’il se passionne pour le cinéma, passant la majeure partie de ses permissions dans les salles obscures. À son retour dans la vie civile, il s’inscrit à l’Académie nationale des arts dramatiques de Taipei puis finit par entrer à la Central Motion Picture Corporation en tant que scénariste. Il travaille bientôt comme assistant (aussi bien au scénario qu’à la mise en scène) sur divers tournages, avant de se lancer lui aussi dans la réalisation.
Lorsqu’il débute dans les années 1980, l’époque est aux mélodrames et aux films d’action taïwanais influencés par les voisins chinois et japonais. Le cinéma de Hou Hsiao-hsien va apporter un souffle nouveau : il opte pour un style contemplatif privilégiant les plans-séquences, qui finiront par être sa marque de fabrique. Son cinéma est sans esbroufe, il cherche à coller au réel, dans la lignée du néoréalisme italien ou d’un Pialat. La beauté de ses films réside dans cette pureté, dans la justesse de son regard sur le monde, sur son pays et son histoire souvent schizophrénique.
L’œuvre de Hou Hsiao-hsien a évolué avec le temps – de ses premières comédies romantiques (Cute Girl) à sa quadrilogie autobiographique (Poussières dans le vent), jusqu’à son hommage récent au wuxia (The Assassin) –, mais le Taïwanais reste à jamais le cinéaste des illusions perdues. Cette rétrospective en 5 films (dont 3 inédits), centrée sur ses œuvres de jeunesse, le prouve de la plus belle des façons.

 

COFFRET DVD HOU HSIAO-HSIEN
Sortie le 8 novembre 2017
 
 
6 DVD • NOUVEAUX MASTERS RESTAURÉS • PAL • ENCODAGE MPEG-2
Version Originale Dolby Digital 1.0 • Sous-TitresFrançais
Formats 2.35 et 1.85 respectés • 16/9 compatible 4/3 • Couleurs
Durée Totale des Films : 595 mn
 
DVD 1 : CUTE GIRL (86 mn)
DVD 2 : GREEN GREEN GRASS OF HOME (87 mn)
DVD 3 : LES GARÇONS DE FENGKUEI (96 mn)
DVD 4 : UN TEMPS POUR VIVRE, UN TEMPS POUR MOURIR (131 mn)
DVD 5 : POUSSIÈRES DANS LE VENT (106 mn)
DVD 6 : LA FILLE DU NIL (89 mn)
 
SUPLÉMENTS
 
5 PRÉFACES DE JEAN-MICHEL FRODON
 
3 ANALYSES RÉALISÉES PAR Cristina Álvarez LÓpez et Adrian Martin
     . BONNE ANNÉE (Cute Girl – 15 mn)
     . UN JOLI PETIT VILLAGE (Green Green Grass of Home – 17 mn)
     . JE SUIS TOUJOURS LÀ (Les Garçons de Fengkuei – 23 mn)
 
HHH PAR 5 : UNE ANALYSE DE JEAN DOUCHET (61 mn)
Dans cette analyse fleuve composée d’extraits des cinq premiers films du Coffret, le critique et historien du cinéma Jean Douchet revient sur les premiers pas de Hou Hsiao-hsien en tant que réalisateur, à travers l’éclosion de thèmes et d’une grammaire cinématographique qui lui sont propres et qui feront bientôt de lui l’une des plus importantes figures du septième art contemporaines.
 
BANDE-ANNONCE 2016 "HOU HSIAO-HSIEN : 5 ŒUVRES DE JEUNESSE"
 
INCLUS UN LIVRET 16 PAGES

60,19 €

COFFRET BLU-RAY HOU HSIAO-HSIEN
Sortie le 8 novembre 2017
 
 
6 BD • MASTERS HAUTE DÉFINITION • 1080/23.98p • ENCODAGE AVC
Version Originale DTS-HD Master Audio 1.0 • Sous-TitresFrançais
Formats 2.35 et 1.85 respectés • Couleurs
Durée Totale des Films : 620 m
 
BLU-RAY 1 : CUTE GIRL (86 mn)
BLU-RAY 2 : GREEN GREEN GRASS OF HOME (87 mn)
BLU-RAY 3 : LES GARÇONS DE FENGKUEI (96 mn)
BLU-RAY 4 : UN TEMPS POUR VIVRE, UN TEMPS POUR MOURIR (131 mn)
BLU-RAY5 : POUSSIÈRES DANS LE VENT (106 mn)
BLU-RAY6 : LA FILLE DU NIL (89 mn)
 
SUPLÉMENTS
 
5 PRÉFACES DE JEAN-MICHEL FRODON
 
3 ANALYSES RÉALISÉES PAR Cristina Álvarez LÓpez et Adrian Martin
     . BONNE ANNÉE (Cute Girl – 15 mn)
     . UN JOLI PETIT VILLAGE (Green Green Grass of Home – 17 mn)
     . JE SUIS TOUJOURS LÀ (Les Garçons de Fengkuei – 23 mn)
 
HHH PAR 5 : UNE ANALYSE DE JEAN DOUCHET (61 mn)
Dans cette analyse fleuve composée d’extraits des cinq premiers films du Coffret, le critique et historien du cinéma Jean Douchet revient sur les premiers pas de Hou Hsiao-hsien en tant que réalisateur, à travers l’éclosion de thèmes et d’une grammaire cinématographique qui lui sont propres et qui feront bientôt de lui l’une des plus importantes figures du septième art contemporaines.
 
BANDE-ANNONCE 2016 "HOU HSIAO-HSIEN : 5 ŒUVRES DE JEUNESSE"
 
INCLUS UN LIVRET 16 PAGES

60,19 €

Soyez le premier à donner votre avis sur ce film